Acerca de

Franky marche au bord du ruisseau 2021 - copie_edited.jpg

Photo: Françoise Dancause

Reb IMG_6211 2.JPG

Démarche artistique 

François Lavallée

Artiste de la parole, de l’imaginaire et de l’assemblée

 

Par ma démarche, je cherche continuellement les voies pour entrer en contact avec l'autre. J'ai un intérêt pour le relationnel et ses défis.  On pourrait dire que je suis un humaniste réaliste. Parfois découragé, car l'humain ne donne pas toujours envie de grandir, je cherche malgré tout, en me relevant les manches, au travers mes écrits et mes dires à garder bien vivante la braise de l'enfance. C'est ma manière de veiller le feu car ce qui compte au-delà des réussites personnelles est d'être bien accompagné. C'est pour cette raison que j'ai envie d'investir cette pratique du conteur, de rendre hommage aux êtres de mon existence qui m'ont donné envie de grandir et qui soulage plus que jamais ma peur de vieillir. C'est ce que j'ai envie de partager aux enfants, adolescents, adultes qui viendront s'asseoir avec moi autour d'une parole chaude et festive.

 

À l’occasion de conférences,  j’ai souvent pu aborder la question de la place du conteur dans le monde d’aujourd’hui. Celle qu’on lui attribue, mais également celle qu’il veut bien prendre et qui le gratifie d’une certaine arrogance: de fait, le conteur choisit seul son sujet, écrit son histoire, se place au centre de la scène, seul face au public, et raconte. Il raconte les yeux dans les yeux, à une époque où notre regard est sollicité de toute part. Il s’appuie sur des formes traditionnelles et s’ancre dans sa discipline légitimement certes, mais pas toujours de façon juste. Je ne veux pas être de ceux qui ne se remettent pas en question.

Lorsque je pense à mon métier, à la conception d’un projet d’écriture et de spectacle, par-delà l’omniprésence du thème du passage, d’un désir d’imaginaire fort et mon envie de me fondre dans cet univers, s’impose l’évidence d’une forme qui crée des ponts entre les pratiques artistiques.